Jeudi 20 octobre 2011 4 20 /10 /Oct /2011 23:38

C'est avec plaisir que j'ai assisté à la conférence de lundi et fait votre connaissance. J'ai trouvé vos idées très intéressantes, surtout compte tenu de la morosité actuelle de la société.

Maintenant, il est sur que sans mobilisation réelle des citoyens, et si les politiques n'arrêtent pas leurs discours démagogiques dont le seul but est de conserver leur siège, j'ai peur qu'il faille attendre d'en arriver dans une situation comme la Grèce actuellement pour que l'on commence à voir un changement, et encore.

L'inertie dans lequel est notre pays, bloqué par des minorités qui ont eu l'intelligence de savoir s'organiser depuis 20ans pour nous prendre en otage, l'incapacité de la population qui crée selon moi la valeur de la France à défendre nos intérêts en étant persuadé que les politiques vont le faire pour nous, me laisse présager des jours difficiles.

J'aime ce pays mais je préfère clairement aujourd'hui partir à l'étranger défendre nos valeurs et notre image, plutôt que de rester à payer pour l'incompétence notable de nos dirigeants depuis 30 ans. Comme je vous l'avais exprimé, je vous rejoins sur l'idée que nos entreprises sont les meilleurs ambassadeurs de la France, mais encore faut-il qu'elles nous en donne l'opportunité.

10 ans d'expérience professionnelle, avec un parcours qui m'a permis rapidement de prendre des fonctions de direction dans une PME, ayant fait le choix aujourd'hui de m'investir dans des études qui selon le FT est la meilleure école de commerce du monde... et les seules réponses que me donne les entreprises auxquelles je propose mes services : vous êtes trop vieux, vous êtes trop jeune, vous n'avez pas la bonne expérience,....

Je caricature mais c'est malheureusement le constat dans lequel nous sommes aujourd'hui avec un certain nombre de camarades de promotion.

Les entreprises recrutent des clones, et dès qu'on a un profil qui sort de l'ordinaire, qu'on ne rentre pas dans les cases proposées par les sites internet de recrutement, on nous regarde comme des pestiférés près à venir mettre le désordre dans leur organisation. Vous parliez de confiance ; je pense qu'il faudrait commencer par la.

Comment arrivez vous à expliquer que des gens expérimentés, avec des formations reconnues,ayant des expertises sur plusieurs domaines, qui ont envie de travailler, près à partir à l'étranger et de s'investir pour développer leur entreprises n'arrivent pas à trouver de travail hormis des stages sous payé par rapport au niveau de qualification? (je ne suis malheureusement pas le seul dans ce cas)

Alors, j'espère sincèrement que des idées comme les vôtres pourront faire avancer les mentalités et faire changer la direction dans laquelle nous sommes.

Sébastien

Par Xavier Fontanet
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

  • Xavier Fontanet
  • Le blog du livre de Xavier Fontanet
  • Economie Entreprise Confiance Mondialisation
  • Professeur à HEC,ancien président d'Essilor. Ponts-et-Chaussées, MIT, il commence sa carrière au BCG puis devient DG de Bénéteau puis directeur de la restauration chez Wagons-lits avant de rejoindre Essilor.

Le livre

CouvC Fontanet 1re

Editions Les Belles Lettres / Manitoba, octobre 2010.

Présentation

  • : Le blog du livre de Xavier Fontanet
  • Le blog du livre de Xavier Fontanet
  • : Actualité
  • : Ce blog a été créé pour répondre à vos questions à la suite de la parution de mon ouvrage "si on faisait confiance aux entrepreneurs". Ce blog est un lien avec les lecteurs. Je répondrai à chacun d'entre eux.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Catégories

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés